Stratégies de planification de préretraite                         


Épargnez-vous présentement en prévision de votre retraite ? À quel âge souhaitez-vous prendre votre retraite ? Aurez-vous suffisamment d’argent pour atteindre votre objectif de revenu à la retraite ? Peu importe l’instrument d’épargne que vous utilisez, assurez-vous d’avoir suffisamment de capital pour vivre à l’aise à la retraite (qui pourrait durer jusqu’à 25 ans et même plus).  

Il existe trois instruments d’épargne privée et un instrument d’épargne public disponibles pour vous aider à générer le capital nécessaire et vous permettre d’obtenir le revenu à la retraite désiré :

  

les régimes enregistrés d’épargne-retraite (régimes individuels ou collectifs)

  

les régimes de pension agréée d’entreprise (RPA) ou régime de retraite à participation différée aux bénéfices  

  

compte d’épargne libre d’impôt (CELI)

  

les régimes publics (SV, RPC et RRQ) offrant un soutient en terme de revenu de base

La section suivante contient les renseignements de base au sujet des REER, RPA, RPC et CELI :

Régime enregistré d’épargne-retraite (REER)

Au fur et à mesure que la génération du baby-boom avance dans la quarantaine et la cinquantaine, les priorités financières changent et la retraite anticipée revêt une importance majeure. L’instrument d’épargne-retraite le plus attrayant est le Régime enregistré d’épargne-retraite (REER).

Voici pourquoi : C’est le seul placement qui permet à la fois de payer moins d’impôts et faire croître des revenus composés exempts d’impôt.

Il est important de noter que plus vous commencez tôt à épargner dans des REER (via des déductions automatiques de votre paie, des prélèvements automatiques mensuels provenant d’un compte chèque ou par des sommes forfaitaires annuelles), plus vos rendements seront élevés à long terme.  

La limite de votre cotisation annuelle au REER représente soit 18 % de votre revenu, soit 26 500 $ en 2018 (27 230 $ en 2019) moins l’ajustement de votre pension (si vous adhérez à un régime), le montant le moins élevé des deux. De plus, toutes les cotisations non utilisées depuis 1991 peuvent être reportées. Voir votre Avis de cotisation de Revenu Canada (T452) pour connaître votre cotisation au REER annuelle maximale. Les cotisations doivent être faites avant la fin février et peuvent s’appliquer à l’année en cours ou à l’année précédente, selon ce qui vous est le plus rentable en terme d’épargne fiscale. 

Tous les retraits de REER avant l’âge de 71 ans sont entièrement imposables, comme s’il s’agissait d’un revenu ordinaire. Toutefois, les personnes qui achètent une habitation pour la première fois peuvent retirer jusqu’à 25 000 $ et le donner en acompte (50 000 $ par couple), sous condition que le capital soit repayé au REER en moins de 15 ans et qu’il a été actif durant au moins 90 jours avant la signature du contrat de vente

Il est obligatoire de convertir votre actif REER en FERR, un abri fiscal ou dans un autre instrument pour la retraite à la fin de votre 71e anniversaire. Si vous décidez de convertir le tout en une pension à tarif fixe, assurez-vous d’abord de connaître les intérêts en cours au moment de la conversion. Convertir votre REER en une pension avant l’âge de 71 ans peut être plus avantageux si les taux d’intérêts sont élevés et s’il y a de fortes chances pour qu’ils redescendent dans un avenir rapproché. 

Voyez le REER conjoint comme une stratégie efficace pour diviser votre revenu. Il s’agit d’un instrument pour réduire l’ensemble de la ponction fiscale de votre revenu à la retraite en « divisant » vos paiements de revenu de façon plus équitable entre vous et votre conjoint(e), plutôt que de porter la majorité ou la totalité du revenu à la même personne, à un taux d’imposition plus élevé. Dans le cas où votre conjoint(e) n’utiliserait pas le maximum de cotisation auquel il ou elle a droit pour son REER, vous pourriez cotiser aux deux régimes jusqu’à la limite annuelle qui est permise par personne.  

Au décès, tous les transferts de REER au conjoint survivant ou à la conjointe survivante sont exempts d’impôt. C’est seulement une fois qu’ils sont dans les mains du conjoint survivant ou à la conjointe survivante qu’ils deviennent imposables.

Prestations du REER  

i). Epargne immédiate en impôt   

La somme totale de votre cotisation annuelle maximale au REER est déduite directement de votre revenu total pour donner un revenu net. Le montant épargné en impôt grâce à votre REER dépend de votre taux marginal d’impôt (voir l’exemple ci-dessous). Plus il est élevé, plus votre épargne sera importante. Ainsi, au cours d’une année où votre revenu est élevé, essayer de maximiser votre cotisation, en incluant tous les reports. À l’inverse, lors d’une année à faible revenu, l’épargne fiscale de votre REER sera diluée. Vous devriez donc être plus conservateur en ce qui à trait à votre cotisation jusqu’à ce que votre situation financière s’améliore.    

 

Cotisation au REER

Sans cotisation au REER

  Revenu total

65 000 $

65 000 $

  Cotisation au REER

  5 000 $

S.O.

  Revenu net

60 000 $

65 000 $

  Impôt sur le revenu %

33 %

33 %

  Épargnes fiscales 

1 650 $

 

                                 * Taux fédéral/provincial approximatif en C-B.

 ii). Revenus composés à imposition différée 

Les revenus composés à imposition différée signifient que tous les revenus provenant d’un REER (c.-à-d. le capital, le revenu et les dividendes) gagnent beaucoup plus de valeur avec le temps comparativement aux autres options de placement imposable. Prenons l’exemple d’un revenu composé à imposition différée annuelle de 8 %. Une cotisation annuelle au REER de 3 000 $ durant 20 ans présentera un rendement bien plus intéressant que l’option du CPG imposable. Le placement du REER vaudra alors 148 260 $, comparativement à 111 640 $ pour le CPG.

            REER               CPG
Total des cotisations en 20 ans      60 000 $       60 000 $
Taux d’intérêt sur 20 ans (%)*               8 %                8 %
Revenu après impôt (à un taux d’imposition de 30 %)               8 %             5,6%
Revenu net composé      88 260 $       51 640 $
Total de la valeur des placements après 20 ans    148 260 $     111 640 $
Avantage fiscal du REER + 36 620 $    
              * Exemple basé sur un taux de rendement annuel de 8 % pour le REER et le CPG  

Régimes de pension agréée (RPA)

L’argent placé dans votre régime de pension est exempt d’impôt jusqu’à votre retraite ou jusqu’à ce que vous quittiez la compagnie pour laquelle vous travaillez. Par conséquent, bien qu’il ne soit pas déductible d’impôt (contrairement au REER), votre régime génèrera des restitutions des prestations du taux composé non imposé pour toute la période durant laquelle le régime sera en vigueur (comme pour un REER). L’âge habituel de retraite pour obtenir une pension complète est de 65 ans. Toutefois, la pension complète peut aussi être basée sur le nombre d’années de service ou une combinaison d’années de service et d’âge. La période d’acquisition des droits de cotisation d’un employeur est habituellement de deux ans de contribution au régime. Trois types de régime d’entreprise sont disponibles :

Type de régime de pension

                              Caractéristiques

Prestation déterminée

Vos prestations de retraite ont été établies à l’avance et la compagnie paie toutes les cotisations en fonction d’une formule prédéterminée. Par exemple, pour chaque année de service auprès de la compagnie, votre pension annuelle pourrait représenter un certain pourcentage des cinq années où votre revenu était le plus élevé. Généralement, au décès, une prestation réduite est octroyée au conjoint ou à la conjointe. Normalement, celle-ci représente 60 % de la pension originelle.

Cotisation déterminée

Elle combine généralement les cotisations versées par l’employé(e) et celles versées par l’employeur. Les cotisations de compagnie peuvent être des montants fixes ou un pourcentage des compensations de l’employé(e).
Les prestations de retraite ne sont pas déterminées à l’avance et varient selon :

le montant en capital de la cotisation versée pour l’employé(e);
le montant généré par le capital; et
l’importance de la pension qui peut être achetée selon les taux d’intérêts à la 
retraite.

Généralement, au décès, une prestation réduite est octroyée au conjoint ou à la conjointe. Normalement, celle-ci représente 60 % de la pension originelle.

Participation différée aux bénéfices La compagnie verse toutes les cotisations en fonction d’un pourcentage des gains. Les cotisations annuelles ne peuvent dépasser 18 % de votre revenu ou 50 % du plafond annuel des cotisations en vue de la retraite (c.-à-d. 21 000 $ en 2009). Si aucun profit n’est engendré, aucune cotisation n’est versée.


Afin de mieux comprendre les régimes de pension d’entreprise, communiquez avec l’administrateur de régimes pour obtenir une mise à jour du relevé annuel des prestations de la compagnie. Ceci vous donnera tous les détails concernant les prestations mensuelles projetées à la retraite et toute autre rente acquise à laquelle vous pourriez avoir droit en cas de départ.
 

Ouvrez un compte d’épargne libre d’impôt (CELI)

CELI permet aux personnes de 18 ans et plus pour gagner un revenu de placement et les gains en capital en franchise d'impột, même au retrait ...vous gardez tout ce que vous gagnez! Contrairement à un REER, les versements ne sont pas déductibles du revenu imposable.

Pour 2019 seulement, la limite annuelle de cotisation à un CELI était a 6 000 $. La limite qui ont maintenant 63 500 $ en 2019. La 2019 limite annuelle 6 000 $ est en plus de votre cotisation à un REER. Bien que pas un remplacement pour les REER, les CELI sont un excellent véhicule d'épargne gratuit.

Période Limite annuelle Période total Cumulé contribution chambre
De 2009 à 2012 5 000 $ 20 000 $ 20 000 $
De 2013 à 2014 5 500 11 000 31 000
2015 10 000 10 000 41 000
2016 5 500 5 500 46 500
2017 5 500 5 500 52 000
2018 5 500 5 500 57 500
2019 6 000 6 000 63 500

Deux directives CELI importants...

1) Plus qu'un simple compte d'épargne: Semblable à un REER, le CELI est une opportunité d'investissement qui peut inclure une variété de véhicules, comme les actions, obligations et fonds communs de placement.

2) Les plafonds de cotisation:

  • Tous les droits de cotisations inutilisés peuvent être reportés aux années précédentes (semblable à un REER).

  • Les cotisations accumulées peuvent pas dépasser le total 63 500 $ limite pour 2019.

  • L'argent retiré d'un CELI est libre d'impột et le montant total peut être re-a contribué partir de l'année civile suivante.

Exemple: Si le montant de vote contribution 2018 fin de l'année CELI accumulée est de 25 000 $ et vous retirez 5 000 $ durant l'année, vous pouvez contribuer 27 500 $ au maximum en 2019 pour atteindre la limite 63 500 $ (2018 fin del'année montant de 25 000 $ + 5 000 $ le remplacement de retrait + 6 000 $ limite annuelle en 2019 + 27 500 $ report = la limite 63 500 $).

Résultat: Le CELI offre un rendement plus éle5é sur les placements que les comptes d’épargne non enregistrés, imposables. Il est donc sage de virer des fonds d’un compte d’épargne imposable à un nouveau CELI sans attendre (cliquez ici pour l’accès à la calculatrice des avantages d’un CELI).

Régime de pension du Canada

Deux niveaux de régimes de pension du gouvernement s’ajoutent à vos régimes personnels : 

1). La sécurité de la vieillesse (SV) offre un service de la rente mensuel imposable qui se situe aux environs de 601 $. Il est ajusté trimestriellement à l’inflation. Généralement, pour avoir droit à la prestation totale, vous devez être résident canadien depuis au moins 40 ans à compter de vos 18 ans. Il y a de nombreuses autres conditions à remplir pour être éligible à la pension totale. 

Pour 2019, les paiements sont réduits si vous avez dépassé le seuil de revenu individuel (75 580 $, ajusté annuellement à l'inflation) et sont éliminés lorsque votre veneu net est de plus de 125 696 $.

Le calcul de votre remboursement se base sur la différence entre votre revenu et le seuil fixé pour l'année. Vous devrez rembourser 15 p. 100 de ce montant. Par exemple : SI votre revenu en 2019 sera de 85 000 $, vous devriez rembourser 15 p. 100 de la différence entre 85 000 $ et 75 580 $ = 1 413 $.

2). Régime de pension du Canada (au Québec, Régime de rentes du Québec) est un revenu contributif provenant d’un programme d’assurance sociale. À quelques exceptions près, toute personne vivant au Canada, de plus de 18 ans, qui gagne un salaire ou un revenu provenant d’une compagnie doit cotiser au RPC/RRO jusqu’à ce que : i) elle reçoive une pension de retraite, ii) atteigne 70 ans, même si elle travaille encore ou iii) décède. Les paiements du RPC/RRO sont imposables et sont ajustés annuellement à l’inflation (p. ex. la prestation de décès). Généralement, plus vous gagnez d’argent et cotisez au RPC/RRO au cours des années, plus vos prestations sont importantes. 

Les paiements ne se font pas automatiquement. Vous devez en faire la demande au moins six mois avant la date à laquelle vous souhaitez que ceux-ci débutent. Il existe trois types de prestations du RPC/RRO :

  • Retraite : La moyenne de la prestation actuelle après la retraite à l’âge de 65 ans est approximativement de
    664 $ par mois et peut atteindre un maximum de 1 154 $. Les prestations sont ajustées annuellement à l’inflation et peuvent débuter à 60 ans. Toutefois, les paiements sont réduits d’un 3/5 pour cent pour chaque mois antérieur à votre 65e anniversaire de naissance. Par exemple, une personne qui prend sa retraite à 60 ans recevra une prestation moyenne mensuelle de 425 $ (c.-à-d. 664 $ moins 60 mois x 0,6 % = 36 pour cent).
     
     
  • Invalidité : Pour une personne qui a un handicap ou un enfant à charge. La moyenne actuelle de prestation pour la personne qui cotise au régime est de 955 $ (jusqu’à un maximum de 1 362 $ par mois). De plus, un montant de 245 $ additionnel est versé pour chaque enfant à charge.
     
  • Prestation au survivant : Elle inclut présentement une prestation moyenne au décès de 2 500 $ octroyée une seule fois; une pension mensuelle d’environ 432 $ pour les moins de 65 ans et 302 $ pour les plus de 65 ans et des paiements mensuels d’environ 245 $ pour chaque enfant à charge (c.-à-d. moins de 18 ans ou entre 18 et 25 ans à l’école ou à l’université à plein temps).  
 

     


 

BUDGET FAMILIAL  |  HYPOTHÈQUE  |  PRÊTS PERSONNELS ET AUTOMOBILE  |  RETRAITE  |  PLACEMENT  |  ÉDUCATION  | 
ASSURANCE  |  PLANIFICATION FISCALE  |  PLANIFICATION SUCCESSORALE  |  INDEMNITÉ  |  VALEUR NETTE  |  CALCULATEURS
Comprendre la planification financière  |  Conditions et modalités  |  Confidentialité
© Droits d’auteurs 2009 Allez Savoir / Go Figure